Comment j'ai réparé l’erreur "Redémarrez et sélectionnez le bon périphérique de démarrage...”

Vous avez peut-être reçu l’angoissant message d’erreur “Reboot and Select proper Boot device or Insert Boot Media in selected Boot device and press a key” (Redémarrez et sélectionnez le bon périphérique de démarrage ou insérez le support de démarrage dans le périphérique de démarrage sélectionné et appuyez sur une touche) après avoir allumé votre ordinateur. Ce message signifie que l’ordinateur ne parvient pas à démarrer Windows en utilisant le périphérique de démarrage par défaut. Une explication simple pourrait être que vous avez changé le périphérique de démarrage dans la configuration UEFI de l’ordinateur (ou BIOS) et que vous n’avez pas choisi le bon. La solution dans ce cas consiste alors à redémarrer l’ordinateur, puis à choisir le bon périphérique de démarrage dans la configuration UEFI (ou BIOS).

Mais ce message peut également signifier que la partition système a été endommagée et qu’elle doit être réparée. Nous verrons dans ce tutoriel comment je l’ai fait en utilisant quelques lignes de commandes toutes simples.

Reboot and Select proper Boot device
Reboot and Select proper Boot device

Il existe de nombreuses situations différentes qui pourraient provoquer ce message d’erreur : un périphérique de démarrage erroné dans la configuration UEFI (ou BIOS), une partition système endommagée, un disque dur sur le point de mourir… La solution décrite dans ce tutoriel ne fonctionnera sans doute pas dans toutes les situations, mais elle permettra certainement de résoudre le problème si il est dû à une partition système endommagée.

Les commandes utilisées dans ce tutoriel pourraient endommager l’installation de Windows si elles ne sont pas utilisées correctement. Faites-le donc à vos risques et périls et soyez certains de comprendre ce que vous faites. Si les concepts de disques et de partitions ne vous sont pas familiers, ou si vous ne vous sentez pas sûr de pouvoir reproduire les étapes de cette page, demandez à une personne qui dispose de bonnes connaissances en informatique de vous aider. Comme toujours, l’auteur et le site web déclinent toute responsabilité quant aux conséquences d’essayer de reproduire les étapes décrites dans cette page.

Il y a quelques jours de cela après avoir modifié les partitions du disque principal de mon PC, j’avais reçu le message d’erreur tant redouté “Reboot and Select proper Boot device…” (Redémarrez et sélectionnez le bon périphérique de démarrage…). Je pouvais toujours voir les fichiers de Windows, les dossiers des programmes ou mes documents en démarrant l’ordinateur à partir d’un autre périphérique. Cela signifiait que le disque dur fonctionnait toujours et que j’avais certainement endommagé sans le vouloir la partition de démarrage de Windows. Cela empêchait l’ordinateur de démarrer correctement. J’aurais pu restaurer une sauvegarde du disque comme cela est décrit dans un autre tutoriel, mais il était probable qu’il suffisait de réparer les fichiers de la partition système. J’ai donc décidé de documenter une fois de plus toutes les étapes dans ce tutoriel dans le cas où cela pourrait être utile à quelqu’un d’autre.

Les étapes décrites dans ce tutoriel nécessitent :

  • Soit un support d’installation de Windows 10 (il peut s’agir d’un DVD ou d’une clé USB), soit un support de récupération de Windows 10 (encore un fois un DVD ou une clé USB). Vous pouvez créer ces médias à partir d’un autre ordinateur ou les demander à une autre personne si vous ne les avez pas.

J’ai utilisé un support USB de récupération Windows 10 dans ce tutoriel, mais j’aurais pu utiliser un support d’installation de Windows 10 à sa place. Les commandes à utiliser sont exactement les mêmes dans les deux cas mais les étapes pour accéder aux options de “Troubleshoot” (Dépannage) sont légèrement différentes (comme vous pourrez le voir plus bas dans ce tutoriel).

Voyons donc comment je l’ai fait:

1) J’ai d’abord inséré la clé USB de récupération de Windows 10 dans l’un des ports USB.

2) Puis j’ai redémarré l’ordinateur et j’ai appuyé sur la touche F11 du clavier afin de changer le disque utilisé pour le démarrage de l’ordinateur.

Touche F11 for accéder au menu de démarrage
Touche F11 for accéder au menu de démarrage

La touche à utiliser dépendra de la carte mère et cette information apparait généralement sur l’écran au démarrage de l’ordinateur avant le chargement du système d’exploitation (ou sinon dans la documentation de la carte mère). Vous devrez peut-être consulter la documentation de la carte mère pour voir comment choisir le disque de démarrage si vous n’êtes pas familier avec la configuration UEFI (ou le BIOS).

3) J’ai sélectionné la clé USB de récupération de Windows 10 (c’est l’entrée USB : KingstonDataTraveler dans la capture d’écran suivante) comme périphérique de démarrage :

Choisir le disque de démarrage
Choisir le disque de démarrage

4) L’ordinateur a commencé à démarrer à partir de la clé de récupération :

Démarrage
Démarrage

5) Et après quelques secondes, un menu m’a demandé de sélectionner le type de clavier de mon ordinateur :

Sélectionner le type de clavier
Sélectionner le type de clavier

Le bouton “See more keyboard layouts” (Voir plus de claviers) permet de choisir d’autres claviers en cas de besoin.

6) Le menu suivant permettait de choisir parmi les options affichées dans la capture d’écran suivante. Je souhaitais accéder aux options avancées, j’ai donc cliqué sur le bouton “Troubleshoot” (Dépanner).

Choisir une option de récupération
Choisir une option de récupération

Si j’avais utilisé un support d’installation de Windows 10 au lieu du support de récupération, ces premières étapes auraient été légèrement différentes. Après avoir choisi la langue et le type de clavier, j’aurais cliqué sur le bouton “Next” (Suivant):

Installation de Windows
Installation de Windows

J’aurais ensuite cliqué sur le bouton “Repair your computer” (Réparer votre ordinateur) en bas à gauche (et non pas sur le bouton “Install now” (Installer maintenant) car il ne s’agissait pas de réinstaller Windows 10) :

Réparer votre ordinateur
Réparer votre ordinateur

Et après cela, j’aurais eu accès à l’option “Troubleshoot” (Dépanner) comme avec le support de récupération.

Troubleshoot
Troubleshoot

7) La fenêtre “Advanced Options” (Options avancées) est apparue après avoir cliqué sur le bouton “Troubleshoot” (Dépanner). Il y avait un bouton “Startup Repair” (Réparation du démarrage de Windows), j’ai donc décidé de l’essayer :

Réparation du démarrage de Windows
Réparation du démarrage de Windows

8) Malheureusement cet outil n’a pas pu réparer le démarrage de Windows 10 de l’ordinateur, j’ai donc cliqué sur le bouton “Advanced Options” (Options avancées) pour accéder à l’écran précédent :

L’outil de réparation du démarrage dde Windows n’a pas pu réparer
L’outil de réparation du démarrage dde Windows n’a pas pu réparerr

9) Cette fois j’ai cliqué sur le bouton “Command Prompt” (Invite de commandes) afin de pouvoir lancer les commandes nécessaires à la réparation du démarrage de Windows 10 :

Advanced Options Command Prompt
Option avancées, bouton invite de commandes

10) Une fenêtre d’invite de commandes est alors apparue :

Fenêtre d'invite de commandes
Fenêtre d’invite de commandes

11) La première commande que je devais exécuter était “diskpart”. Cette commande peut être utilisée pour obtenir entre autres la liste de disques, des partitions ou des volumes :

commande diskpart
commande diskpart

12) J’ai ensuite tapé la commande “list disk” pour accéder à la liste de disques détectés par l’ordinateur :

Commande list disk
Commande list disk

13) Je savais d’après sa taille que le deuxième disque de la liste, celui identifié comme “Disk 1” était celui avec l’installation de Windows 10 Pro. J’ai donc tapé la commande “sel disk 1” pour le sélectionner :

Commande Select disk 1
Commande select disk 1

14) Je voulais voir les volumes des disques j’ai donc tapé la commande “list vol”:

Liste des volumes
Liste des volumes

Les volumes affichés ici étaient les suivants (ils seraient différents avec votre installation) :

  • Le “Volume 0” avec la lettre C: était utilisé pour faire des sauvegardes.
  • Le “Volume 1” avec la lettre D: était celui avec l’installation de Windows 10 Pro (j’aurais besoin de la lettre de ce volume plus tard).
  • Le “Volume 2” avec la lettre E: correspondait à une petite partition de 1 Go.
  • Le “Volume 3” n’avait pas de lettre associée. C’était le volume que je recherchais : il était caché (“hidden”), il avait un système de fichiers FAT32 et sa taille n’était que de 100 Mo. Son etiquette, EFI, était une autre piste mais elle aurait pu être n’importe quoi d’autre.
  • Le “Volume 4” correspondait au disque de récupération de Windows 10 que j’utilisais.

Seul le “Volume 3” avait les caractéristiques que je recherchais, cela devait donc être celui-ci. J’ai tapé la commande “sel volume 3” afin de le sélectionner comme le volume actuel. Assurez-vous de choisir le bon volume si vous reproduisez ces étapes. Ce ne sera pas nécessairement le “Volume 3” avec votre installation, mais il s’agira d’un petit volume FAT32 caché.

Commande select volume 3
Commande select volume 3

15) J’avais besoin d’attribuer une lettre à ce volume avant de pouvoir le formater et d’y copier les fichiers de la partition système. J’ai choisi la lettre Z: mais j’aurais pu utiliser n’importe quelle autre lettre de lecteur inutilisée. La commande utilisée pour le faire était “assign letter z:”.

Assign letter z:
Assign letter z:

16) Je suis sorti de l’outil diskpart en utilisant la commande “exit“:

Sortir de diskpart
Sortir de diskpart

17)J’ai tapé “Z:” pour sélectionner le volume Z: comme le volume actuel et pour vérifier que la lettre avait été correctement attribuée :

“Utiliser
Utiliser le volume Z:

18) L’étape suivante consistait à formater ce volume. La commande “format” demanderait le nom actuel du volume pour des raisons de sécurité, j’ai donc utilisé la commande “vol” pour l’obtenir (la commande diskpart “list vol” utilisée précédemment l’avait affiché elle aussi). Le nom du volume était “EFI” dans cet exemple, mais cela pourrait être n’importe quoi d’autre dans votre installation. J’ai ensuite tapé la commande “format Z: /FS:FAT32” pour formater le volume Z: avec un système de fichiers FAT32. Attention : la commande “format” effacera le contenu de ce volume, ne vous trompez donc pas de volume !

“Formater
Formater le volume Z:

19) La commande “format” a affiché un avertissement et a demandé une confirmation avant de continuer (vérifiez à nouveau que vous aller formater le bon volume car cette opération ne peut pas être annulée) :

Avertissement
Avertissement

20) Ce volume était actuellement utilisé (car c’était le volume actuel) et il fallait le démonter avant de pouvoir le formater. La commande “format” a donc demandé si je voulais forcer son démontage :

Forcer le démontage du volume Z:[
Forcer le démontage du volume Z:

21) Je l’ai confirmé en tapant “Y” et la commande “format” a alors demandé un nom (facultatif) pour le volume avant d’effectuer le formatage. J’ai décidé de l’appeler “EFI” comme auparavant mais j’aurais pu utiliser n’importe quelle autre nom. La commande “format” a alors fini par formater le volume Z: avec succès.

Formatage terminé
Formatage terminé

22) Je pouvais maintenant utiliser la commande BCDBoot pour copier les fichiers de la partition système à partir d’une partition Windows 10 existante. J’avais identifié précédemment (à l’étape 14 de ce tutoriel) que le volume D: était celui qui disposait d’une installation de Windows 10 Pro. J’ai donc tapé la commande suivante pour copier les fichiers de la partition système sur le lecteur Z : :

BCDBoot D:\Windows /s Z: /f UEFI

  • “D:\Windows” était le répertoire de l’installation existante de Windows 10.
  • L’argument “/s Z:” identifiait la lettre du volume de la partition système.
  • L’argument facultatif “/f UEFI” était utilisé pour spécifier que mon ordinateur de type “UEFI/GPT”. S’il avait été de type “BIOS/MBR”, j’aurais utilisé l’argument “/f BIOS” à la place
Commande BCDBoot
Commande BCDBoot

23) Les fichiers de démarrage ont alors été créés avec succès, j’ai fermé la fenêtre des commandes, j’ai éteint le PC, j’ai retiré la clé USB, j’ai redémarré l’ordinateur et … hourra! … Windows 10 démarrait de nouveau correctement maintenant.

Éteindre le PC
Éteindre le PC

Conclusion:

L’ensemble du processus a pris moins de 10 minutes (en incluant le temps pour prendre les captures d’écran) et il m’a permis de réparer le problème avec la partition système qui provoquait l’apparition de l’angoissant message d’erreur “Redémarrez et sélectionnez le bon périphérique de démarrage…”. Encore une fois Il y a de nombreuses situations qui auraient pu provoquer ce message d’erreur. Les commandes que j’ai utilisées dans ce tutoriel ne résoudront donc peut-être pas le problème de votre ordinateur, mais cela vaut la peine de les essayer si vous comprenez ce que vous faites. Quoi qu’il en soit, tous les disques durs ou ssd finissent par tomber en panne un jour, assurez-vous donc de faire des sauvegardes AVANT que cela ne se produise. Vous pouvez consulter comment j’ai fait une copie de sauvegarde d’un disque dur en utilisant Acronis True Image ici.

Clause de non-responsabilité

Les informations contenues dans ce site Web sont uniquement à des fins d’information générale. Nous essayons de maintenir ces informations à jour et correctes, mais nous n’offrons aucune garantie d’aucune sorte quant à l’exhaustivité, l’exactitude ou la fiabilité du contenu du site Web. En aucun cas, nous ne serons responsables de toute perte ou dommage de quelque nature que ce soit résultant de l’utilisation de ce site Web.

Cette page Comment j'ai réparé l’erreur "Redémarrez et sélectionnez le bon périphérique de démarrage...” a été initialement publiée sur EatYourBytes