Consommation maximale du microprocesseur (CPU)

Les fabricants de microprocesseurs communiquent généralement l’enveloppe thermique en watts (ou W) de leurs processeurs, ce que l’on appelle le TDP (pour thermal design power en anglais). Cette information correspond à l’énergie que le système de refroidissement du microprocesseur doit pouvoir évacuer afin que le CPU fonctionne correctement. Plus elle est élevée et plus il faudra un système de refroidissement performant afin de dissiper la chaleur.

Il est par contre un peu plus difficile de trouver quelle est la consommation électrique maximale des microprocesseurs, il faut bien chercher dans les documents techniques des constructeurs pour trouver cette information. Elle est souvent très supérieure à l’enveloppe thermique communiquée (le TDP) et c’est une information qui est importante pour choisir le bloc d’alimentation ou le système de refroidissement du microprocesseur.

Un microprocesseur n’atteindra généralement cette consommation maximale que durant de quelques secondes, lorsqu’il exécute des tâches très lourdes. Mais même si cette consommation maximale ne sera que rarement attente, la carte mère et le bloc d’alimentation de l’ordinateur doivent être capables de fournir cette énergie au microprocesseur. Si ce n’est pas le cas, l’ordinateur peut devenir instable, afficher un message d’erreur, redémarrer ou il peut être endommagé dans le pire des cas. Une consommation électrique élevée se traduit aussi par une augmentation de la température, si celle-ci devient trop élevée, le microprocesseur baissera automatiquement sa fréquence (cela s’appelle le throttling en anglais) ce qui diminuera sa consommation électrique et sa température.

La consommation maximale du CPU correspond au PL2 (Power Level 2 en anglais) pour les processeurs Intel et au PPT (Power Package Tracking en anglais) pour les processeurs AMD. Certaines cartes mères permettent de passer outre ces limites et d’augmenter la consommation maximale du microprocesseur afin d’améliorer les performances. La consommation maximale sera alors encore plus importante et dépendra du nombre de cœurs du processeur, de sa microarchitecture, de l’augmentation du voltage et de la fréquence (ce que l’on appelle l’overclocking en anglais).

La table suivante contient l’enveloppe thermique (le TDP) et la consommation maximale de quelques processeurs récents. Attention, cette information n’est valable que pour les fréquences et voltages officiels de ces microprocesseurs et non si ceux-ci ont été modifiés par l’utilisateur ou la carte mère.

Nom du processeur Cœurs / (Fils) Enveloppe Thermique (TDP) Puissance maximale (PL2 ou PPT)
Intel Core i9-12900K 16/(24) 125 W 241 W
Intel Core i7-12700K 12/(20) 125 W 190 W
Intel Core i5-12600K 10/(16) 125 W 150 W
Intel Core i9-11900K 8/(16) 125 W 251 W
Intel Core i7-11700K 8/(16) 125 W 251 W
Intel Core i5-11600K 6/(12) 125 W 224 W
Intel Core i5-11400 6/(12) 65 W 154 W
Intel Core i5-10600K 6/(12) 125 W 182 W
Intel Core i5-10400 6/(12) 65 W 134 W
AMD Ryzen 9 5950X 16/(32) 105 W 142 W
AMD Ryzen 9 5900X 12/(24) 105 W 142 W
AMD Ryzen 7 5800X 8/(16) 105 W 142 W
AMD Ryzen 5 5600X 6/(12) 65 W 88 W
AMD Ryzen 5 3600X 6/(12) 95 W 125 W
AMD Ryzen 3 3300X 4/(8) 65 W 88 W

Comme vous le constater la consommation maximale du microprocesseur peut-être bien plus élevée que l’enveloppe thermique. Il est donc important d’en tenir compte lors du choix d’un microprocesseur, de la carte mère et du bloc d’alimentation.

Cette page Consommation maximale du microprocesseur (CPU) a été initialement publiée sur EatYourBytes